Devrait-on en rire ou en pleurer?

Point de mire du 07 octobre 2017

Devrait-on en rire ou en pleurer?

Plutôt déconcertant d’observer de loin cette guéguerre de communication qui s’est établi depuis le début de cette « épidémie » de la peste dans la Grande Île. On remarquera en tout cas que les tenants du pouvoir sont des facebook addict  de première et que tout ce qui se véhicule sur ce réseau social est scruté à la loupe par ces zozos-là, du moins tout ce les touche, la preuve, un malheureux quidam avance des chiffres alarmantes, pas loin de la réalité, et c’est l’occasion de mettre en branle la machine répressive mettre la main sur ce dernier pour divulgation de fausses nouvelles: officiellement on en est à 33 décès officiellement  et le gars a « anticipé » en y rajoutant une couche – 7 de plus – et vlan, le voilà au mitard!

facebook-addict

Alors en poursuivant dans leur logique »implacable » quand le chiffre de 40 décès pour cause de peste sera atteint, relâchera-t-on le facebooker pour cause de « bon chiffre » ? On en rira, hélas, car le ridicule ne tue pas dans l’île Rouge! Et voilà que la tentative de le en pâture dans les griffes des médias a fait un flop des plus risibles! Quoi qu’il en soit, les entités qui se font des joutes par médias interposés sont tombés bien bas à la lumière des événements de ces derniers jours, manque d’inspiration ou manque flouze pour louer les belles plumes de l’île? En tout cas force est de constater que de part et d’autre, le manque d’inspiration est flagrante que ça en devient risible en tout état de cause!

Ce qui est malheureux dans toute cette histoire c’est que la santé et le bien-être de la population malagasy semblent être le cadet des soucis des tenants du pouvoir, trop absorbés dans les micmacs habituels pour se maintenir au pouvoir coûte que coûte. L’on ne s’étonne plus que la décision d’accompagner les locataires de Tsimbazaza dans l’acquisition de véhicules 4×4 puisse coïncider avec cette subite envie de changer les textes de la constitution, donc de rouler vers un référendum. Autant donner des excuses bidons à ces hurluberlus en manque d’inspiration pour leur souffler que c’est pure coïncidence et que ça « coïncide » plutôt avec le salon de l’auto 2017 au Cci Ivato tiens!  comme si les dédouaner était une bonne chose! Huh! Mais comme on dit, il faut de tout pour faire un monde, alors…

100_2714-1024x682

Le salon de l’auto 2017 au CCi Ivato du 05 octobre au 08 octobre 2017

Le plus étonnant dans cette « petite » histoire de 4×4 pour les députés c’est que personne ne pense à soulever les bonnes questions: combien ça peut bien coûter un 4×4, et combien gagne réellement un député, en combien de mensualité il va payer et arrivera-t-il à le payer jusqu’à la fin de son mandat? Le malagasy lambda est loin de toutes ces considérations là, trop obnubilé par son petit quotidien! Quel dommage! Il y en aura toujours qui avanceront des arguments comme quoi ils n’ont pas attendu d’être député pour avoir de l’argent, mais alors pourquoi em…le pouvoirs pour des broutilles comme ces « malheureux » 4×4 par exemple? Enfin, à chacun ses petites lubies donc…

 

Alf Raza

 

Publicités