Il y en a qui ont la rancune tenace !

Point de mire du 15 décembre 2012

On se serait bien passé de ces manifestations d’animosité en ce jour d’inauguration de la fameuse Temple du Rugby. Un « contentieux » qui remonte à pas longtemps entre de grandes figures de la Grande île risque fort de ternir les festivités prévues ce jour. Un truc qui est resté en travers de la gorge des Makis de Madagascar, et de ces aficionados, il y a un semestre de cela a rendu leur susceptibilité à fleur de peau. Aux dernières nouvelles, les rugbymen, membres dirigeants compris ont manifesté leur désaccord quant à la participation de Rossy à l’inauguration du temple du Rugby à Andohatapenaka. Quoiqu’on en dise, les Makis n’ont pas encore tout à fait digéré les échanges acerbes entre Rossy et les dirigeants du Rugby ni les propos qui s’en étaient suivi. Et oui, un forcing avec l’événement organisé à Mahamasina une semaine avant l’organisation des matches du Can Rugby 2012 leur a fait monter la moutarde au nez !
Et voilà que le coup recommence, Rossy et sa bande seront de la fête au temple du rugby, piétinant encore une fois la « pelouse » des rugbymen, une fois de plus, une fois de trop ? La récidive ne fait pas peur aux artistes apparemment, ni même les coups de gueule des « musclors » du Maki, et ce n’est pas le président de la Fédération, Marcel Rakoto¬malala, qui dira le contraire surtout après sa visite au « Temple » où il a vu les techniciens installer le podium derrière le but côté sud. Encore un coup à se mettre en rogne pour les musclés du ballon ovale qui n’y trouveront rien à y redire pourtant vu que Rossy et sa bande y seront sur invitation du président de la transition, le boss qui a permis que le temple naisse à Andohatapenaka. Eh bien, il ne leur reste plus qu’à venir, s’asseoir et apprécier le « mitapolaka » à sa juste valeur, après tout, le gazon de ce nouveau stade aura bien besoin de se refaire une beauté après l’évènement d’aujourd’hui, il n’y a pas à s’inquiéter car l’herbe planté à la hâte ne peut qu’être trop tendre pour accueillir les sportifs. D’autant que selon le président de la Fédération du Rugby, la surface du terrain gazonné n’est pas tout à fait plane, donc des travaux à revoir et à refaire pour les hommes casqués du BTP.

Rossy

Rossy…

En tout cas, c’est le genre de truc qui n’arrivera pas au petit monde de la petite reine, le cyclisme dans la Grande île n’accapare pas grand-chose, elle se contente d’utiliser ce qu’il y a, la route de surcroit. Mais si nuisance il peut y avoir, ce ne peut être qu’en une journée tout au plus, et demain on en aura l’exemple avec la circulation à Antananarivo qui sera coupée à partir de 14h jusqu’à la fin de la compétition du IXème Tour Cycliste International de Madagascar sur certains axes tels devant le palais de la justice, la place Karl Marx à Anosy, Mohamed V à Saint Michel, du côté des anciens combattants et Ho Chi Min Ampefiloha. Pas de quoi monter sur les grands chevaux pour le désagrément que ça occasionne…

Publicités