Alerte maximale dites-vous ? Allons bon !

DU 14 FÉVRIER 2012

Là où il faudrait des mesures rapides et drastiques combinées à une médiatisation extrême, on se contente d’informations distillées avec parcimonie. La gestion des risques et des catastrophes souffre d’amorphisme dans la Grande île. Pas assez d’information sur les supports médiatiques existants, aucune check-list conséquente pour les mesures de prévention ou de secours en cas de danger. Même les niveaux d’alerte restent flous ! Pourtant pour les îles voisines, tout est bien rodé et bien huilé pour les cas de cataclysme naturel tel un cyclone.
Lors du passage du cyclone tropical intense Giovanna dans l’île de La Réunion, par mesure de sécurité le trafic aérien a été perturbé notamment entre l’île et Madagascar : au départ et à destination de la Réunion, les vols de la compagnie Air Austral et de la compagnie Air Madagascar ont été annulés hier. Giovanna est actuellement un cyclone qui s’est renforcé très rapidement en atteignant la catégorie 4 hier matin. Il est en limite de la catégorie 5, la plus puissante, les rafales en son centre avoisinant les 300 km/h. l’île Maurice, bien que n’ayant été « qu’effleurée » a pourtant été contraint de suspendre toutes ses opérations à son aéroport international Sir Seewoosagur Ramgoolam samedi dernier.
Le cyclone tropical Giovanna continuant sa route se déplace avec un diamètre de 1 000 kilomètres, une vitesse de rafales de 265 km par heure hier pour toucher terre entre les régions de Toamasina et Vatomandry et poursuivre sa course vers les hautes terres où son arrivé est prévu vers les 10 heures du matin.
Prévoyant et rodé, par mesure de précaution, l’ambassade de France à Madagascar a annoncé que les écoles françaises du réseau d’enseignement français seront fermées à Tananarive, Antsirabe, Fianarantsoa et Ambatondrazaka aujourd’hui 14 février. Pas fou les français pour attendre que ça arrive pour tout fermer ! Surement difficile d’en prendre de la graine ? Les prévisionnistes pensent qu’il est susceptible d’occasionner de gros dégâts ! Son très gros diamètre (1000 km), laisse d’ailleurs prévoir jusqu’à 500 mm sur les premiers reliefs à l’intérieur des terres ! Beaucoup de flotte en perspective avec des risques également de glissements de terrain.
Etrange tout de même qu’on puisse banaliser l’alerte au cyclone dans l’ile alors que celui-ci risque fort d’être l’un des plus intense de ces dernières années ! Dommage que ça tombe un jour de Saint Valentin !

Publicités