Et le foot, tout le monde s’en foot ?

DU 21 JANVIER 2012

La planète de l’élite du football africain, inaccessible depuis des lustres pour les extra-terrestres du foot malagasy, brillera de milles feux en Guinée-Équatoriale et au Gabon pour la 28e coupe d’Afrique des nations de football. Depuis le temps que les « artistes » du foot malagasy avait promis la lune à ses aficionados, pas une seule année ne s’est passée sans que l’une des formations de l’équipe nationale malagasy ne prenne leçon lors des éliminatoires. La Coupe d’Afrique des nations 2012 se fera sans les malagasy, qui malgré ses multiples changements de patronyme n’a jamais réussi à se hisser à ce niveau là.
A compter d’aujourd’hui donc, les férus du ballon rond vivront dans une autre sphère…la sphère foot ! Les accros, et ses collatéraux bien entendu, auront à déguster durant une vingtaine de jours 32 matches, dont 24 lors de la phase de groupes. A coups sur ils en baveront…Les grands favoris ne sont autres que le Ghana, le Sénégal et la Côte d’Ivoire, à suivre avec …modération donc, car pour cette version 2012, toutes les équipes se valent vu l’absence des ténors africains écartés lors des éliminatoires notamment le Nigeria, le Cameroun, l’Egypte ou l’Algérie.
Bien sur, en ce début de week-end, c’est sur fond de tension, dans l’île cela s’entend, que les fans du foot suivront ces galas d’ouverture de la CAN. L’arrivée probable de Ravalomanana Marc à Ivato mettant en émois la plupart des gens à Antananarivo, qu’ils soient pour ou contre voire neutre, rien n’y fera, les ragots ont eut tôt fait de les mettre à cran !
Des affrontements seront à craindre, la confrontation d’entités multiples qui voudront se bousculer à Ivato pour des raisons diverses divergentes ou convergentes ne favorisant aucunement une atmosphère de paix. Surtout avec les débordements verbaux de certains groupements sur les médias audiovisuels ! Encore un samedi à marquer d’une pierre blanche en perspective ? Rien n’est moins sur pourtant car tout le monde a intérêt à marcher sur des œufs si on veut éviter l’émeute. D’autant que cette arrivée s’apparente à se jeter littéralement dans la gueule du loup ! Les pronostics battent leurs pleins en tout cas, certains avançant la thèse d’un énième désistement vu la tornade que cette future arrivée aurait soulevée.
Mais qu’à cela ne tienne, aujourd’hui, les cœurs des fans du ballon rond battront à l’unisson pour leur passion, que vive la passion de la compétition. Heureusement qu’il y au moins un truc qui puisse mettre d’accord tous les pays d’Afrique, et ses habitants par la même occasion : le football avec cette CAN inondera à coup sur les écrans, les radios et les presses écrites, au moins une accalmie dans ces brouhahas de cacophonie dont se délectent les politicards de tout bord ici et partout en Afrique ! Même ceux qui n’apprécient pas le foot diront bientôt : ah, vive le foot !

Publicités