Et ça tombe un vendredi 13 en plus !

du 13 JANVIER 2012

La cérémonie de présentation de vœux d’aujourd’hui sera pour les opérateurs économiques, les patrons de presse et les partenaires sociaux et aura lieu en début de soirée vers 18 heures à Iavoloha selon un communiqué de la Présidence de la HAT. Et bien, voilà un vendredi joli qui s’annonce d’enfer comme pas un, du moins comme seul un grand gourou d’évènement puisse avoir le secret de réussir!
Pour les amoureux des chiffres, le coût de la première journée des cérémonies de présentation de vœux d’hier tournerait autour de 70 360 000 d’ariary semble-t-il. Mais que l’on se rassure, le président de la HAT, Andry Nirina Rajoelina, a avancé que « les dépenses allouées aux 4 jours de présentation de vœux qui se tiennent à Iavoloha sont les mêmes que si l’on organisait une seule cérémonie ». Eh bien, voilà qui est dit ! Quatre pour le prix d’un, une bonne occase si ce n’est une occase en …or. Par les temps qui courent, c’est une rareté ! Ou plutôt c’est d’un banal car c’est la période des soldes en métropole en ce moment.
La France qui s’est fait représentée à la cérémonie d’Iavoloha par Philippe Barbry, chargé d’affaires à l’ambassade, l’ambassadeur Jean Marc Châtaigner étant absent pour … congé. La France aussi où le microcosme du journalisme a reçu un coup dur avec ce qui est advenu à Gilles Jacquier, un reporter travaillant pour le compte de France 2, qui a trouvé la mort mercredi à Homs sous des tirs de mortier. Le journaliste couvrait la crise syrienne pour le magazine « Envoyé Spécial », le coup est d’autant plus dur que la femme ce reporter, photographe free-lance travaillant pour Paris-Match était sur place également au moment du drame. Comme quoi le métier de journaliste n’est pas de tout repos, loin de là.
Pour en revenir à la soirée à Iavoloha, on est bien curieux de savoir à quoi peuvent bien s’attendre les patrons de presse invité pour l’occasion. Des remontrances à gogo ou des caresses dans le sens du poil ? Pour l’instant, on ne sait s’ils y seront tous ou pas, mystère et boule de gomme. En tout cas, le malagasy lambda, friand de …croustillant bave déjà sur de possible « envolée lyrique » durant la soirée. A moins que ce ne soit réservé pour la dernière journée des festivités de présentation de vœux où tout le gotha journalistique est convié à se pointer à Iavoloha. Après tout, ce sont les scribouillards qui ont le plus morflé ces derniers jours de la part des tenants du pouvoir, alors de là à ce que ça continue…wait and see !

le couple présidentiel de la HAT

Publicités