Niqab ouvre-toi

Voilà la question du port du voile tranché en France, à compter du 11 avril donc, le port du voile intégral dans les lieux publics y sera interdit et passible d’une amende. En gros, le port du niqab sera aussi interdit dans les transports collectifs, les restaurants, théâtres, cinémas, gares, préfectures, mairies, services publics, établissements de santé, musées, bibliothèques, stades et salles de sport. Il reste en revanche autorisé en voiture (sauf au volant), dans les lieux privés, les chambres d’hôtel, les locaux d’une association ou d’une entreprise, excepté pour la partie des locaux dédiée à l’accueil du public. Bien entendu, une personne voilée dans un lieu de culte ne peut être verbalisée.

Dans le contexte actuel, indexé par la violence et le terrorisme, le volet sécuritaire primera toujours pour ne laisser aucune équivoque possible au quotidien. Sera interdite « Quelle que soit sa forme, qui a pour effet de dissimuler le visage et de rendre ainsi impossible l’identification de la personne, par exemple, un vêtement qui ne laisserait apparaître que les yeux » (sic) on ne peut être plus clair, car dans un scénario ubuesque de besoin d’identification et de description d’une personne en niqab, qui pourrait différencier un niqab d’un autre niqab ? Comment savoir si la personne sous le niqab est une femme ou un homme, si elle est blanche, noire ou jaune, barbue ou imberbe, chevelue ou chauve ? Dans la recherche accrue de rationalité, autant afficher des codes barres géants sur le front des voilées pour une identification à l’aide d’un scanner ! Mais cela n’avancerait à rien, les voiles étant interchangeables, seule solution radicale et efficace : dotation de puce électronique sous-cutanée personnalisée.

Décidément, les occidentaux ne s’en sortiront jamais avec les imbroglios engendrés par le choc des cultures, à partir du moment où ils ont accepté de compter comme « compatriotes » des gens d’une autre culture, d’une autre religion, ils ont également accepté de céder une partie de leur culture et religion, en fait c’est mathématique, moins ils seront en nombre, moindre sera l’impact de leur culture. L’Europe a longtemps résisté à l’invasion musulmane dans les siècles passés, mais voilà que le revers de la politique de colonisation des siècles derniers leur revient à la figure. La baisse de la natalité des européens de souche se heurte également à la forte natalité des européens d’adoption ce qui fait que de minorité « visible » ces derniers sont en passe de devenir une communauté forte loin d’accepter d’être une minorité silencieuse. L’islamisation de l’Europe est en marche, et ce contre son gré.

Publicités