Un petit clin d’œil aux amateurs de poker…

Un petit clin d’œil aux amateurs de poker à Madagascar. En effet, un évènement hors du commun sera organisé pour eux au Casino Le Colbert du 17 au 22 Février 2011 car le « Big Poker Series » va faire une escale à Madagascar, plus précisément à Antananarivo la semaine prochaine. Après deux premières étapes à Marrakech, Maroc, et Dakar,Sénégal, voilà donc la troisième étape de la série de tournois initiée par Roger Hairabedian. Coup de bluff ou faisant honneur à la grande ile, ce tournoi de poker d’envergure a été intitulé « LEMURIAN Poker Tour Madagascar », en référence aux petits lémuriens si chers aux malagasy. Cette troisième étape du Big Poker Series comprend deux épreuves Deepstack et un side-event, décidément, cela s’annonce chaud ! Un grand tournoi en perspective !

Depuis la libéralisation des jeux, la prolifération des salles de jeux a connu une croissance exponentielle. Et depuis peu, les jeux de hasard ont repris le dessus. Ainsi, la loterie a repris sa place dans le paysage, parsemant les localités de ses logos. Il va sans dire que le PMU a toujours ses aficionados invétérés, et ce depuis ses premières heures à Madagascar. Décidément, l’ascendance asiatique des malagasy donne un penchant naturel pour les jeux qui se vérifie tous les jours. Les jeux qui touchent toutes les couches sociales, riches ou pauvres dans l’ile rouge. Il n’est pas rare de voir des gens jouer aux dominos ou aux cartes au détour d’une ruelle avec des mises assez conséquentes des fois. Pareil pour ceux accros aux combats de coqs, qui se sont bien structurés ces derniers temps.

Quand bien même le kilo du riz arrive à flirter les 2000 Ariary, petits et grands joueurs se battent des pieds et des mains pour assouvir leurs penchants pour les jeux. Pourtant, le riz est en passe de devenir un problème majeur pour le pays si sont prix continue de grimper autant. L’inaccessibilité à ce produit considéré comme aliment de base risque fort de créer des remouds dans les grandes villes inaptes à produire des denrées alimentaires. Il ne faudra jamais oublie que les récentes émeutes dans les pays du Maghreb se sont apparentées à des émeutes de la faim, et c’est connu : ventre creux n’a pas d’oreille ! Alors, les récentes décisions et mesures du pouvoir en place pour approvisionner au plus vite la population à moindre coût, avec l’arrivée du riz à 1180 ariary de l’état entre autre, sont-elles des coups de …poker de plus ou autres choses?

Publicités