Octobre, mois de toutes les surprises

Un fait significatif pour le mois d’octobre est la floraison des jacarandas. Le jacaranda, cet arbre originaire du Mexique et qui fleuri ici et là dans la capitale en cette période. On a failli rater le mois d’octobre en omettant d’admirer cet arbre en fleur. Même les arbres jacarandas de l’avenue de l’Indépendance, quoique un peu rabougri sur les bords, ont daignés offrir leurs fleurs aux usagers de cette avenue. Octoberfest mis à part, c’est l’un des évènements qui annonce l’arrivée de la saison des pluies. Malheureusement, la pluie tarde à venir dans la capitale, laissant une atmosphère pesante, alourdie par la pollution ambiante ainsi que la fumée provenant des feux de brousse qui se dressent un peu partout aux alentours de Tana. Feux qui ont failli atteindre le palais présidentiel d’Iavoloha, ravageant une cinquantaine d’hectares environnant.

Les jacarandas en fleur, mais les jacarandas en pleur également, ces « larmes » qui vous tombent dessus, rafraichissant pour un peu, donnant un faux espoir de …pluie. Un mois d’octobre qui se réserve des surprises, les annonces de retour au pays si ce n’est le retour tout court des anciens dirigeants exilés du pays. L’ancien chef d’Etat Didier Ratsiraka étant prévu arriver à Madagascar le mercredi 20 octobre prochain. Wait and see…

Des surprises avec la marche, sans anicroche, des partisans des trois mouvances partant d’Anosy jusqu’à Ambohijatovo. Des surprises avec les échauffourées au niveau du Magro Behoririka, des personnes en …pleurs suite aux tirs de gaz lacrymogènes.

Surprise encore avec ce meeting improvisé des partisans des 3 mouvances qui s’est tenu sur la place de la … Démocratie. Et surprise encore avec l’annonce de Fetison Andrianirina à ses partisans de se redonner rendez vous aujourd’hui à Ambohijatovo !

Une autre surprise de taille qui ne fait pas rire du tout : l’invitation de la JIRAMA à l’intention des usagers à ne faire usage de l’eau que pour des besoins domestiques ! Le temps qui devrait être à la pluie et qui se fait attendre chamboule tout, obligeant tout un chacun à prendre conscience du manque éventuel d’eau.

Autant ne pas mentionner la énième convocation de Fetison Rakoto Andrianirina, une suite logique au vu des évènements d’hier à Behoririka. Fait nouveau peut-être, l’association de Lalatiana Ravololomanana à cette convocation émanant du colonel Richard Ravalomanana, commandant de la circonscription régionale de la gendarmerie à Analamanga.

Publicités