Mahaleo jamais « mankaleo » ?06mai2010

Des créneaux qui ne connaissent pas de crise en ce moment sont ceux du domaine du spectacle et, en parallèle sinon conjointement, la pub. L’engouement des spectateurs pour le groupe mythique qu’est Mahaleo n’est plus à démontrer, Media Consulting, le promoteur d’un show de ce groupe adulé, vient d’annoncer la tenue d’un autre spectacle du groupe le jeudi 13 mai après celui prévu le 09 mai qui se déroulera à guichets fermés. Pour ce groupe ce n’est pas de l’inédit mais quand même cela prête à réfléchir.

Un groupe qui a vu le jour aux temps forts des mouvements populaires des années 72, s’alimentant dans leurs écrits des évènements et des malheurs de la population malgaches de différentes époques. Les contenus des chansons du groupe ont pu traverser le temps restant toujours d’actualité malgré les années passées. Il est ahurissant de constater que les chansons à thèmes du groupe que ses fans adorent, ont traversées le temps, se sont transmis de génération en génération même. Ceux qui ont suivi le groupe aux temps des grèves et autres happenings des années 72, aujourd’hui grands-parents, voient la jeune génération se bousculer avec eux pour apprécier avec eux ce groupe malgache mythique qui a su garder sa jeunesse d’antan. Bientôt 40 ans de cela.

Bientôt 40 ans que les évènements du 13 mai 72 ont bouleversés la vie des malgaches, la quiétude des antananariviens, évènements qui ont mis le feu à l’Hôtel de ville à Analakely, laissant une grande plaie pour quelques décennies au milieu de la grande avenue de l’indépendance comme témoin de beaucoup de choses qui échappent encore à l’entendement de bon nombre de malgaches actuellement.

Les travaux de reconstruction de l’Hôtel de Ville avancent à grand pas, loin des vicissitudes et des aléas de la politique qui ont pourtant précipité sa perte autrefois. Un grand pari qui est en passe d’être tenu que celui d’ériger ce nouvel édifice pour les fêtes du double jubilé du 26 juin 2010. Reste à savoir si les participants à ce grand jubilé seront présents dans la sérénité pour que ces festivités puissent revêtir, à juste titre, l’honneur et la joie, qui ont fait faut bon à la Nation ces derniers temps, malgré les tumultes et les tourments dont sont victimes les forces armées malgaches ces jours derniers.

Publicités