Feux de pailles et feux de joie29mai2010

Voilà le FFKM, ou du moins son ersatz, qui sort de sa torpeur en délivrant un message commun de paix et de fraternité pour la Pentecôte. Les quatre prélats, le pasteur Lala Rasendrahasina (FJKM); le Dr. Rakoto Endor (FLM), Mgr Odon Razanakolona (EKAR), Mgr Ranarivelo Samoela Jaona (EEM), prêcheraient pour « un changement profond venant de notre for intérieur ». Un peu sur le tard, à la manière des pompiers n’intervenant qu’une fois le feu allumé.

Les mesures tardives, les malgaches y sont habitués, encore plus pour les travaux à l’emporte pièce pour une échéance à très court terme. Ainsi, des travaux de marquage de sol sont en cours allant d’Andohatapenaka, en passant par Ampefiloha, Anosy, Ambohidahy, Analakely et jusqu’à Ankorondrano, et ce, à réaliser avant la fête nationale selon la Commune Urbaine d’Antananarivo qui prévoit alors de peindre 5 000 m². A croire que c’est seulement en cette période qu’on a besoin de pareil marquage, à moins que ce ne soit la seule période pour être « à cheval » sur les principes du code de la route. Mais tout cela importe peu maintenant, avec le jackpot que la HAT vient de s’octroyer : l’exploitation d’un gîte de fer à Soalala vient d’être accordée à la multinationale chinoise Wisco, un investissement deux fois plus important que le plus grand projet en cours actuellement à Madagascar. Wisco va injecter 8 milliards de dollars dans cette mine. Deux milliards de dollars vont être engagé pour la phase exploratoire qui va durer jusqu’en 2012. L’Etat acquiert, en tout cas, un second souffle avec deux paiements successifs de 50 millions de dollars en une semaine, un « joli petit lot ».

Le projet de Soalala est des plus mirobolants avec la construction d’un port dont le coût est estimé à 4,3 milliards de dollars ainsi qu’une station de production d’électricité d’une valeur de 1,8 milliard de dollars, sur le fond, le projet est prévu créer 100 000 emplois, une aubaine par les temps qui courent. D’autant que 2014 n’est pas si loin que ça pour les premières extractions prévues de fer concentré : : 600 millions de dollars d’IBS et 280 millions de dollars de redevances par an escomptés, c’est une bénédiction!

Publicités