Le double jubilé de la discorde?01AVRIL2010

Plus que 87 jours avant le jour anniversaire de l’indépendance. Une date a marquer d’une pierre blanche vu son caractère particulier. Un jubilé doit se fêter décemment eu égard au double anniversaire qui devrait se tenir le 26 juin 2010, celle de l’indépendance et celle de la naissance de l’armée malgache. La vie de la nation malgache telle qu’on la connait aujourd’hui ne peut se détacher de l’armée, une dualité qui a bercé les premières années de l’indépendance mais une fois les années 72 passées, les tourments de la nation furent intimement liés aux incertitudes au sein de l’armée malgache.

Dernièrement, a Ampahibe, une rencontre d’une centaine d’officiers, des grands responsables des Forces armées s’est tenu sous la direction du général Noël Rakotonandrasana, ministre des Forces armées. Bien que certains participants aient affirmés qu’aucune décision n’a été prise à l’issue de la rencontre, on est tout de même perplexe a l’idée qu’a la veille d’une commémoration aussi important qu’est le double jubilé, l’armée soit entrainée dans un tourment inédit. D’ailleurs, avec les événements qui se jouent au quotidien ces derniers jours, la sérénité et l’unité de ce grand corps qu’est l’armée malgache sont plus que jamais remises à plat et sont plutôt mal perçu par l’ensemble de la population.

Encore moins les escarmouches qui se sont produit entre les partisans de la HAT et les sympathisants de la Mouvance Madagasikara le jour de la commémoration du 29 mars sont loin de rassurer, installant une peur latente au tréfonds de chaque citoyen et ce malgré le fait que la commémoration de la journée du 29 mars ait toujours été depuis longtemps sujet a controverse. L’idée du mérite et de la sincérité de la récupération que se font pas mal de gens, a propos des affres qu’auraient subies les « patriotes » insurgés est toujours au centre des discussions.

Publicités